Chers amis, chers camarades

La parenthèse estivale est terminée, j'espère qu'elle vous a permis de vous reposer et de vous changer les idées. Mais, en cette rentrée, les inquiétudes sont toujours là, face à la pandémie du Covid qui s'amplifie et à la crise économique qui s'aggrave pour les travailleurs. Plus que jamais, le gouvernement a choisi de protéger uniquement la bourgeoisie par son « plan de relance » de 100 milliards d'€, soit quatre fois plus que lors de la crise de 2009 et un tiers du budget de l'Etat. La transition écologique n'est qu'un prétexte pour arroser les groupes privés de 30 milliards. Il y a aussi 20 milliards de baisse d'impôt pour les entreprises. Toutes ces mesures ne relanceront rien, puisqu'aucune contrepartie n'est exigée : cet argent se retrouvera dans les sphères de la spéculation et ira directement dans les coffres des grands patrons(et de quelques plus petits). Le capitalisme nous promet la misère et la guerre. La classe ouvrière a la force d'offrir un autre avenir à l'humanité pour mettre les richesses et les principaux moyens de production au service de la collectivité.

Bienvenue,

En cette période difficile, au cours de laquelle le grand patronat et le gouvernement à son service n’hésitent pas à jouer avec la peau des travailleurs, nous estimons qu’il est nécessaire, en dépit des difficultés de communiquer et de discuter, de donner notre lecture de l’actualité générale et dans les entreprises. Nous vous invitons donc, plus que jamais, à faire part de toutes vos remarques, contributions, expériences… propres à alimenter ce tract.

Vous pouvez le faire à l'onglet "Nous contacter". Nous vous invitons aussi à faciliter la diffusion de ce tract auprès des autres collègues et plus généralement de vos contacts, au moyen des réseaux sociaux et autres outils que vous jugerez bon d’utiliser. Pour riposter, soyons des vecteurs conscients…

Portez-vous bien, et visitez le site de notre hebdomadaire : https://journal.lutte-ouvriere.org.